Violente mentalité à l'école


/
Par Amandine KRA
Mis à jour le 2021-06-25 21:25:35

Charles Blé GOUDE l'a dit, lors d´un meeting, le 10 août 1997 à la place Ficgayo de Yopougon et, retranscrit dans son œuvre Crise Ivoirienne. Ma part de vérité : « L'école étant un lieu névralgique, les clans politique y ont trouvé un espace d´affrontement ».


Le milieu estudiantin et scolaire est donc devenu lieu du parrainage d’hommes politiques grâce aux différents syndicats. Ici se matérialise la citation de Thomas Hobbes: « L’homme est un loup pour l’homme ».

On finance des syndicats pour plus de violences. On sacrifie l’avenir des jeunes pour mieux régner. Universités et établissements scolaires, autrefois fierté de notre patrie, sont devenus un macabre champ de bataille.

La violence y est quotidienne. Lavement de cerveau d’un clic. Lutte pour la « bonne cause » ; Changement d’idéologie, de régime politique. Au prix de l'avenir ou de la vie. Violence vertigineuse. Quelle violente mentalité !

Amandine KRA

Amandine KRA Retour 103 vues

Partenaires