Le chinois et l´arabe, avec la calculatrice


/
Par William YAO
Mis à jour le 2021-06-25 21:22:29

Les échanges commerciaux entre la Côte d´Ivoire et l´empire du milieu deviennent de plus en plus considérables. En 2019, la Chine s´est positionnée en première place en tant que partenaire économique du pays devant le Nigéria.


 En ce qui concerne la langue arabe, qui parfois est considérée à tort comme une langue religieuse, elle serait un grand atout si elle est enseignée à grande échelle en Côte d’Ivoire ; les pays du Golfe deviennent les destinations commerciales les plus prisées par les ivoiriens.

Les échanges commerciaux entre la Côte d’ivoire et les pays du Golfe sont très élevés. L’Arabie Saoudite et les Emirats Arabes Unis représente 263% du PIB en échanges commerciales pour le compte de l’année 2019.

De nos jours, parler mandarin ou arabe est donc devenu un atout bien que la seconde langue des chinois et des pays du Golfe soit l’anglais. La Côte d’Ivoire qui expérimente ces langues dans le système éducatif gagnerait à les dynamiser.

William YAO

 

William YAO Retour 46 vues

Partenaires